LAURENT GARCIN

Peintre figuratif de l'abstraction

Exposition à l’Oeil du Huit du 26 mai au 7 juin

Posted on | mai 19, 2015 | No Comments

Laurent GARCIN exposera ses peintures du mardi 26 mai au dimanche 7 juin 2015. Le vernissage aura lieu le mardi 26 mai de 18h à 21h. Une rencontre avec l’artiste aura lieu le dimanche 31 mai de 14h à 17h. Le décrochage du 7 juin se fera en musique:
…………………………………………………..
CONCERT* de jazz, dimanche 7 juin à 17h
Agnès GORDA (Piano) en trio
avec Vincent FRADE (Batterie)
et Jean-Luc ARRAMY (Contrebasse)
*PAF : 10 € pour les non-adhérents à l’association – 5 € pour les adhérents
Gratuit pour les enfants
…………………………………………………..
L’Oeil du Huit : Une galerie d’art contemporain, un espace de création
Emmanuelle Gutierres Requenne – 8 rue Milton – 75009 Paris
Tél : 01 40 23 02 92 – oeilduhuit@wanadoo.fr – www.oeilduhuit.com –
Horaires : du mardi au samedi de 14h-19h, jeudi de 11h-19h et sur rendez-vous.

Laurent Garcin à l’Oeil du huit

Posted on | septembre 24, 2013 | No Comments

A partir du mercredi 4 septembre, l’Oeil du huit a accueilli les oeuvres de Laurent Garcin. L’exposition est maintenant terminée et a été une réussite. Les tableaux ont été décroché ce dimanche 15 septembre. Le décrochage s’est fait sur fond de jazz manouche avec SWEET SWING TRIO – Clément Garcin et Hadrien Remy aux guitares.

Laurent Garcin

Laurent Garcin

Laurent Garcin

laurent Garcin Oeil du huit

Écoutez et suivez SWEET SWING TRIO : www.facebook.com/sweetswingtrio

https://myspace.com/sweetswingtrio

keep looking »

Art brut doux

"les couleurs [des tableaux de Laurent] sont vives et brûlantes, les formes insolites, les visages masqués, la matière harmonieuse, les silences éloquents et ce que la réalité sépare : le désert du Sud et la verdure du Nord, le soleil et la nuit, le figuratif et l’abstrait, ses toiles les réconcilient. Et puis, tout est en mouvement, un imperceptible mouvement, comme dans un liquide amniotique. On connaissait l’art brut ; Laurent a inventé l’art brut doux. Il rend la vie plus belle". Jérome Garcin, Le Nouvel Observateur, 20/5/2010

Recherche