LAURENT GARCIN

Peintre figuratif de l'abstraction

Laurent Garcin à l’Oeil du Huit du 8 au 18 mai 2008

« La couleur est le royaume de Laurent Garcin. Parce qu’il sait mettre en lumière ses éclats, ses vibrations, elle devient aussi son alliée. Ses toiles ne disent rien d’autre que cette exubérance, cette vérité de la peinture qui ne peut échapper au regard. » Exposition du 8 au 18 mai. Nouvel Observateur.
L’Oeil du Huit: 8, rue [...]

Le soleil de Laurent

Jérôme Garcin dans « Théatre intime » décrit les toiles de son frère en ces mots: « Ceux qui opposent l’art figuratif à l’art abstrait n’ont jamais vu les toiles de Laurent Garcin.
Ils ne savent pas combien les deux sont aussi complémentaires et indissociables que la vie réelle et la vie rêvée. Dans ses tableaux [...]

Art brut doux

"les couleurs [des tableaux de Laurent] sont vives et brûlantes, les formes insolites, les visages masqués, la matière harmonieuse, les silences éloquents et ce que la réalité sépare : le désert du Sud et la verdure du Nord, le soleil et la nuit, le figuratif et l’abstrait, ses toiles les réconcilient. Et puis, tout est en mouvement, un imperceptible mouvement, comme dans un liquide amniotique. On connaissait l’art brut ; Laurent a inventé l’art brut doux. Il rend la vie plus belle". Jérome Garcin, Le Nouvel Observateur, 20/5/2010

Recherche